Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

Jeunes en Nouvelle-Aquitaine

jeune femme en blouse bleue avec une femme âgée qui rient

Schéma des formations sanitaires et sociales 2024 - 2028

Temps de lecture 7 minutes

La Région fixe la stratégie de développement des formations sanitaires et sociales. Elle adapte et répartit le nombre de places et de sections de formation, et présente un plan d’actions. A ce titre, un nouveau schéma régional des formations sanitaires et sociales a été adopté en séance plénière par les conseillers régionaux le 11 décembre 2023.

Publié le mardi 12 décembre 2023
  • #Orientation
  • #Éducation et formation
  • #Santé

Ce schéma régional a été construit dans une approche transversale, à la croisée d’enjeux de santé, de formation, d’emploi et d’aménagement du territoire.

Une concertation auprès de 400 personnes

Afin d’établir ce nouveau schéma régional, une concertation a été menée lors de 5 conférences territoriales et de rencontres spécifiques avec les 3 universités en santé ainsi qu’avec les 12 départements de Nouvelle-Aquitaine. Des rencontres avec les apprenants du secteur ont également eu lieu. Au total, cette démarche a rassemblé 400 participants et a permis de collecter plus d’une centaine de propositions. En cohérence avec les stratégies régionales, notamment le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations et de l’Orientation professionnelles (CPRDFOP) 2023/2028, la feuillee de route Santé et Néo Terra, le schéma est articulé autour de 6 ambitions, déclinées en 30 objectifs.

Les six ambitions de la stratégie régionale

Les six ambitions de ce schéma témoignent d’une forte volonté de garantir au secteur sanitaire et social, les moyens de développement de son outil de formation, tout en répondant aux besoins des territoires et des employeurs.

1. Former des professionnels pour le monde de demain
Outre l’intégration des évolutions sociétales, à savoir les défis climatiques, environnementaux et ceux d’Une seule santé, le schéma prévoit d’encourager l’innovation, la pluridisciplinarité des formations et de les ouvrir à l'international.

2. Accroître l’attractivité des formations et des métiers du secteur sanitaire et social
La question de l’attractivité passe par la lisibilité de l'offre de formation et d'emploi sur les territoires, le renforcement de l'orientation, la communication sur les métiers ou encore des actions pour favoriser l’ancrage des apprenants sur les territoires.

3. Adapter l’offre de formation pour répondre aux besoins du territoire 
Pour former au plus près des besoins, il s’agit entre autres de :

  • Fixer annuellement la carte des formations.
  • Investir pour accompagner l’appareil de formation.
  • Adapter les formations aux nouveaux métiers : assistant kiné, infirmière en pratiques avancées, aide sage-femme, assistant préparateur en pharmacie…
  • Développer la prospective des besoins en compétence.
  • Favoriser la mise en place de formations complémentaires : Une seule santé, santé environnement, maladie cognitive/handicap/illectronisme, médiation numérique…

4. Favoriser la réussite des apprenants et lutter contre l’abandon
L’atteinte de cet objectif passe par des conditions d'accueil et de stage satisfaisantes aux apprenants, des formations de remise à niveau, l’identification de passerelles et des métiers connexes, ou encore la lutte contre la précarité des apprenants.

5. Penser l’installation durable des futurs professionnels au sein des territoires
Les principales mesures sont de fidéliser les apprenants au territoire ; favoriser l’épanouissement professionnel des actifs ; donner des perspectives d’évolution de carrière, et soutenir le développement de l'apprentissage comme levier de fidélisation.

6. Accompagner l’universitarisation des formations
Il s’agit de renforcer les liens entre les universités et les instituts de formations et d’améliorer l’accès des étudiants aux services universitaires. Ce nouveau schéma prévoit de favoriser l’expérimentation et l’émergence de passerelles, considérées comme un des leviers de l’attractivité du métier. Cela passe par :

  • L’amélioration de l’information et l’accompagnement sur les passerelles existantes sur les territoires : Parcours d'Accès Spécifique Santé (PASS) et les Licences Accès Santé (LAS).
  • La généralisation du déploiement de passerelles d’entrée en 2ème année d’Institut de Formation en Soins Infirmiers, et d’Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie, sur tous les sites universitaires de Nouvelle Aquitaine.
Télécharger le schéma régional des formations sanitaires et sociales 2024 - 2028
La prise en compte de l’approche "One health - une seule santé"

Ce schéma des formations sanitaires et sociales adopte une approche globale des enjeux de santé et intègre les interactions entre l’environnement, la santé humaine et la santé animale. Il est construit autour d’une orientation régionale phare, l’approche de One Health - une seule santé.

Une vision globale de la santé

Les formations sanitaires et sociales en chiffres

  • 23 000 places de formation agréées dont 19 500 financées par la Région en 2021 (+ 20 % par rapport à 2020)
  • 2 857 places supplémentaires créées depuis 2020 avec 55 nouveaux sites de formation
  • 36 diplômes préparés sur 152 sites
  • 94 % des apprenants en emploi 7 mois après la formation
  • 119 millions d’euros en fonctionnement et 8 millions d’euros en investissement, dont 16 millions d’euros pour les bourses sur critères sociaux.
  • 4 771 bourses d’études accordées en 2022 (+ 3,4 % par rapport à 2021) pour un montant moyen de 2700 euros.

Contractualisation avec les universités

Une convention cadre sur cinq ans est établie entre la Région Nouvelle-Aquitaine et les trois universités en santé du territoire : Bordeaux, Limoges et Poitiers. Sont ainsi précisés et partagés les principes fondamentaux de l’universitarisation des formations paramédicales à l’échelle régionale : modalités d’enseignement et objectifs pédagogiques communs, accès des étudiants aux services universitaires…  

Conclu pour la période de 2024 à 2028, ce nouvel accord partage avec ces 3 universités du territoire, une vision commune des enjeux liés à l’universitarisation des formations sanitaires. Il fixe des objectifs clairs tant sur la réalisation et l’évaluation des enseignements que sur leurs modalités de construction et de diffusion des enseignements.
Cette convention pluriannuelle a aussi pour ambition une meilleure intégration des étudiants paramédicaux dans l’université, notamment en leur permettant d’accéder aux services universitaires.  Il s’agit par exemple de faciliter l'inscription des étudiants dans une formation universitarisée, l’accès aux bibliothèques, aux services d’orientation, d’insertion ou encore de garantir des droits de représentation dans les instances de validation d’épreuves et de poursuite de parcours universitaire.  
Sont concernés : les étudiants en formations d’infirmier, d’ergothérapeute, de manipulateur d’électroradiologie médicale, de pédicure-podologue, d’infirmier anesthésiste, masseur kinésithérapeute. 
Pour la Région et l’année 2023, le montant de l’universitarisation est de 1 387 410 euros.

Prise en charge des frais de transport des élèves aides-soignants et  AES durant leurs stages 

Dans le but de renforcer l’attractivité des formations et en conséquence celle des métiers, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de financer les frais de transport aux élèves aides-soignants et accompagnants éducatifs et sociaux lors des stages en milieu professionnel, inclus dans leur formation. Cette mesure volontariste, une première pour une Région française, entrera en vigueur à partir de la rentrée 2024.

À lire aussi
Orientation : sensibiliser les élèves dès le collège

Orientation : sensibiliser les élèves dès le collège

  • #Collégien
  • #Orientation
  • #Éducation et formation
Les micro-lycées de Nouvelle-Aquitaine accueillent les décrocheurs

Les micro-lycées de Nouvelle-Aquitaine accueillent les décrocheurs

  • #Demandeur d'emploi
  • #Lycéen
  • #Éducation et formation
  • #Insertion professionnelle
"Vous êtes uniques, nous sommes unis" : le film institutionnel de la Région

"Vous êtes uniques, nous sommes unis" : le film institutionnel de la Région

  • #Particulier
  • #Économie territoriale
  • #Transports
  • #Cinéma et audiovisuel
  • #Manifestations culturelles
  • #Développement international
  • #Tourisme
  • #Éducation et formation
  • #Énergies renouvelables
  • #Environnement
Savoir-faire et olympisme : des trophées fabriqués par les élèves

Savoir-faire et olympisme : des trophées fabriqués par les élèves

  • #Étudiant
  • #Lycéen
  • #Éducation et formation
  • #Filières
  • #Sport
Précarité menstruelle : les distributeurs de protections lèvent le tabou

Précarité menstruelle : les distributeurs de protections lèvent le tabou

  • #Établissement public
  • #Lycéen
  • #Particulier
  • #Lycées
  • #Engagement et citoyenneté
  • #Santé
  • #Égalité
Le dessinateur de presse Urbs en résidence au lycée à Niort

Le dessinateur de presse Urbs en résidence au lycée à Niort

  • #Lycéen
  • #Éducation et formation
  • #Engagement et citoyenneté
  • #Éducation artistique et culturelle
Orientation : sensibiliser les élèves dès le collège

Orientation : sensibiliser les élèves dès le collège

  • #Collégien
  • #Orientation
  • #Éducation et formation
Les micro-lycées de Nouvelle-Aquitaine accueillent les décrocheurs

Les micro-lycées de Nouvelle-Aquitaine accueillent les décrocheurs

  • #Demandeur d'emploi
  • #Lycéen
  • #Éducation et formation
  • #Insertion professionnelle
"Vous êtes uniques, nous sommes unis" : le film institutionnel de la Région

"Vous êtes uniques, nous sommes unis" : le film institutionnel de la Région

  • #Particulier
  • #Économie territoriale
  • #Transports
  • #Cinéma et audiovisuel
  • #Manifestations culturelles
  • #Développement international
  • #Tourisme
  • #Éducation et formation
  • #Énergies renouvelables
  • #Environnement
Savoir-faire et olympisme : des trophées fabriqués par les élèves

Savoir-faire et olympisme : des trophées fabriqués par les élèves

  • #Étudiant
  • #Lycéen
  • #Éducation et formation
  • #Filières
  • #Sport
Précarité menstruelle : les distributeurs de protections lèvent le tabou

Précarité menstruelle : les distributeurs de protections lèvent le tabou

  • #Établissement public
  • #Lycéen
  • #Particulier
  • #Lycées
  • #Engagement et citoyenneté
  • #Santé
  • #Égalité
Le dessinateur de presse Urbs en résidence au lycée à Niort

Le dessinateur de presse Urbs en résidence au lycée à Niort

  • #Lycéen
  • #Éducation et formation
  • #Engagement et citoyenneté
  • #Éducation artistique et culturelle