Création d'entreprise • Formation professionnelle • Éducation et formation • Étudiant • Demandeur d'emploi • Jeune actif

L’éducation à l’entrepreneuriat coopératif

Mis à jour le

Le temps d’un été, des jeunes de 16 à 18 ans créent une coopérative pour vendre leurs services au sein de leur quartier. Appelée Coopérative Jeunesse de Services, cette activité permet aux jeunes de vivre grandeur nature la création et la gestion d’une entreprise coopérative. Pensez à vous inscrire !

Apprendre à entreprendre

Les Coopératives Jeunesse de Services (CJS) sont des projets d'éducation à l'entrepreneuriat coopératif qui accueillent des 15-18 ans pendant l’été. Ils créent et gèrent leur propre coopérative afin d’offrir des services au sein de leur quartier tout au long de l’été : livraison, jardinage, peinture, garde d’enfants de plus de 3 ans, archivages, déménagement, ménage, mise en rayon, classement…

Outre la rémunération, la coopérative initie ces jeunes au fonctionnement d’une entreprise, à l’organisation collective du travail, à la gestion coopérative et au fonctionnement du marché : ils définissent les prestations vendues, calculent les prix, font connaître leur offre de service, gèrent les plannings, se répartissent des fonctions de direction, de marketing, de comptabilité ainsi que les bénéfices...

Durant cette activité, ils sont encadrés par deux animateurs et soutenus par un comité local qui regroupe des acteurs économiques et de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS), des structures jeunesses et éducation populaire, des collectivités locales et des citoyens.

Envie de passer un été collaboratif ?

En Nouvelle-Aquitaine, 7 Coopératives Jeunesse de Services (CJS) participent à cette aventure en 2018 :

  • Châtellerault (86) ;
  • GPV (Grand Projet de Ville - recouvrant 4 communes autour de Bordeaux - 33) ;
  • Coutras (33) ;
  • Bouscat-Eysines (33) ;
  • Niort (79) ;
  • La Rochelle (17) ;
  • Parthenay (79).

Sur ces 7 CJS, 6 villes (hors Parthenay) bénéficient du programme Quartiers Prioritaires de la politique de la ville (PQV).

Chaque CJS peut accueillir 12 jeunes. Ainsi, plus de 80 jeunes pourront prétendre à ce job d’été coopératif.

Comment s’inscrire ?

Dès le mois d’avril, renseignez-vous auprès des CJS concernées :

Et pour plus d’info :

D’où viennent les CJS ?

Ce projet d’éducation à la coopération existe depuis 1988 au Québec. Chaque été plus de 150 CJS ont lieu là-bas permettant ainsi à près de 2 000 jeunes de 12 à 17 ans de s’initier à l’entreprise coopérative. Le concept a été expérimenté en Bretagne en 2013 avant d’être lauréat de l’Appel à projet « La France s’engage » en juin 2015 et de se déployer plus largement.

Au cours de l’été 2017 :

  • 47 CJS dans 10 régions ;
  • plus de 600 jeunes coopérants ;
  • un chiffre d’affaire moyen par CJS de 5 000 € ;
  • une rémunération nette moyenne de 215 € par jeune.

Encourageons aujourd'hui, réussissons demain